Contactez nous Plan du site Flux RSS

Retour

MAP : Campagne agricole prometteuse dans la région de Tafilalet

MAP : Campagne agricole prometteuse dans la région de Tafilalet
Le cumul moyen des précipitations enregistré au niveau des principales stations de la zone d'action de l'Office régional de la mise en valeur agricole du Tafilalet (ORMVA) à la fin du mois de septembre est de l'ordre de 160 mm, ce qui représente déjà 80 % de la moyenne du volume annuel des précipitations. Cette situation aura un impact positif sur les ressources hydriques en général ainsi que sur les différentes productions oasiennes. «La superficie programmée en céréales d'automne atteindra 38.000 ha. La superficie travaillée se chiffre 3.600 ha. Le cumul de la superficie du maraîchage a atteint de son côté 295 ha alors que les cultures fourragères et spéciales totalisent 7611 ha», précise t-on à l'Office.
De fait les besoins en intrants prévisionnels : semences et engrais sont respectivement de 4.600 qx et 8900 qx. Sachant que la quantité de semences réceptionnée est 2.510 qx de blé tendre et dur, soit 54 % des besoins et 310 qx des engrais pour couvrir Rich, Goulmima, Errachidia, Erfoud et Beni Tadjit.

Ceci étant, les responsables de l'ORMVA du Tafilalet indiquent que plusieurs mesures ont été prises localement pour le bon déroulement de l'actuelle campagne agricole. « Pour assurer à temps et dans les bonnes conditions l'approvisionnement des agriculteurs en facteurs de production l'ORMVA du Tafilalet a mis à la disposition des sociétés  SONACOS et FERTIMA des magasins de l'Office ainsi que tous les moyens humains et matériels dont elles auront besoin. Il a également crée une cellule de suivi de déroulement de la campagne au niveau de l'office et il a mobilisé 340 tracteurs», ajoutent-ils. Un programme d'encadrement intensif et rapproché a été également élaboré pour améliorer la production des céréales. Les actions prévues s'articulent autour de l'amélioration du travail et du désherbage chimique contre les monocotylédones et les dicotylédones.

Les thèmes de vulgarisation portent sur le travail du sol et la préparation du lit de semence, l'utilisation des semences sélectionnées et la désinfection des semences locales, le désherbage chimique contre les adventices, l'incitation des agriculteurs à l'économie et la gestion de l'eau d'irrigation avec l'équipement de plus de 450 ha de goutte à goutte et la récolte, le battage et le stockage des céréales.
Permettre aux agriculteurs de réussir une bonne campagne et tirer profit des conditions climatiques actuelles tel est, en somme, l'objectif de l'ORMVA de Tafilalet. Cela dit, la campagne agricole précédente a été caractérisée par des conditions climatiques relativement favorables. Les quantités de semences sélectionnées des céréales d'automne réceptionnées et rétrocédées aux agriculteurs ont été respectivement de 3.240 qx et 3.240 qx. La quantité rétrocédée au cours de cette campagne a connu une diminution de 60 % par rapport à celle de la campagne précédente alors que celle d'engrais rétrocédée s'élève à 20.000 qx, soit près de 80% de la quantité réceptionnée.

«Dans le cadre de la reconstitution de la palmeraie et au cours de la campagne précédente un nombre de 6.300 rejets de palmiers dattiers a été rétrocédé aux phoeniciculteurs de la zone en plus de 15.000 vitroplants. Dans le cadre de la diversification de l'arboriculture fruitière, l'ORMVA/TF a procédé à la distribution de 95000 plants d'oliviers et 111 400 plants de rosacées», explique t-on. Concernant l'évolution des principales productions végétales au niveau du Tafilalet, la production des céréales d'automne réalisée au cours de la campagne 2007-08 est de 925.0000 qx, avec un rendement moyen de 23 qx/Ha. La production des légumineuses alimentaires obtenue au cours de cette campagne agricole est de 18.000 qx avec un rendement moyen de 12,5 qx/Ha enregistrant ainsi une diminution de 45% par rapport à la campagne précédente. La luzerne demeure selon les données de l'Office, la principale culture fourragère de la zone avec une superficie de 7.565 Ha et une production estimée à 459.960 tonnes. Néanmoins, en comparaison avec la campagne agricole précédente, la production de cette culture fourragère n'a pas connu une variation remarquable, précise t-on à l'office.

Les cultures maraîchères s'étendent de leur côté sur une superficie de 1.520 Ha et la production correspondante a atteint 30.640 tonnes. La production dattière obtenue au cours de cette campagne est de 35.700 tonnes avec un rendement moyen de près de 40 kg/pied productif. Cette production a connu une augmentation de 37% par rapport à la moyenne des dix dernières campagnes. Pareille pour la production oléicole qui a atteint 18.000 tonnes enregistrant une hausse de 38 % par rapport à la moyenne des dix dernières campagnes.
La production du pommier demeure en tête avec 12.600 tonnes et une hausse de 40% par rapport à la moyenne des dix dernières campagnes. Ces résultats positifs, quoique les précipitations aient connue une baisse lors de la précédente campagne, sont les fruits selon l'Office, de programmes et mesures d'appui aux agriculteurs du Tafilalet.

«Plus de 323 séances de formation et de sensibilisation ont été organisées au profit des agriculteurs et des fils d'agriculteurs relatives au thème de la conduite des céréales d'automne. Elles ont porté sur le désherbage chimique des céréales en plus des essais de démonstration ; la fertilisation azotée et l'utilité du fractionnement des apports ; le raisonnement des apports d'irrigation à des stades optimaux et la récolte et le stockage de la production», précise-t-on à l'ORMVA. En matière de réalisations d'encadrement des différents producteurs des espèces arboricoles plus de 4.145 agriculteurs ont été encadrés, selon l'Office, pour l'adoption des techniques de production. Il a été également procédé au cours de cette campagne à l'équipement de 1.500 Ha de goutte à goutte pour la promotion des techniques d'économie d'eau d'irrigation et établir un système d'exploitation optimale d'une ressource devenue rare et précieuse.

Barrage Hassan Addakhil

La retenue du barrage Hassan Addakhil se chiffre au 30 octobre à 320 Mm3 soit 100% de la capacité contre 168 Mm3 le 01 septembre. Un scénario d'irrigation d'une campagne agricole moyenne sera envisagé à savoir 110 Mm3 repartis sur la Vallée de Ziz et périmètre de recasement (49 Mm3) et la plaine du Tafilalet ( 61 Mm3). La retenue du barrage Hassan Addakhil au début de la campagne 2008-09 a été de 167 Millions de m3. Le volume des apports enregistrés au cours de cette campagne est de 166 Mm3. Ce qui représente une augmentation de près de 4% aux prévisions de l'étude d'aménagement et le volume total restitué est de 125 Mm3 soit 90 % des prévisions de l'étude d'aménagement du barrage Hassan Addakhil.


Source  : MAP

Le 12/11/2008

Mode d'affichage

Retour

Copyright © Goulmima.Net 2004 - 2020, Webmaster : Abderrahmane OUBI
Il est recommandé de consulter ce site sous Mozilla Firefox, Google Chrome, ou Opera