Contactez nous Plan du site Flux RSS

Retour

Lancement du projet biodiversité Tangarfa à Tinjdad

Le projet biodiversité Tangarfa a été lancé dernièrement à Tinjdad, par l'organisation d'un atelier de sensibilisation et d'information, en faveur des partenaires et des bénéficiaires.

L'atelier, marqué par la présence des représentants d'une quinzaine d'associations de développement qui opèrent dans les oasis de Frekla, Amagha et Goulmima, se veut une présentation des avantages de ce projet qui s'étalera sur 24 mois, et son impact certain sur la donne environnementale dans la région.

Remerciant Programme de micro-financements du Fonds pour l'Environnement Mondial (PMF/FEM), pour avoir accepté de financer le projet, Mohamed Zeddouk président de l'association Tangarfa, porteuse du projet, a évoqué les sévères contraintes qui menacent la palmeraie du ksar Tighfert, à l'instar d'autres palmeraies de Frekla dans le Sud Ouest d'Errachidia, rappelant, dans le même sens, le contexte justifiant la réalisation de ce projet biodiversité.

Il a également évoqué, dans cette optique, la maladie du "bayoud" et la carence hydrique qui sont, à son avis, les principales causes de la quasi-disparition des variétés de dattes Boufegous et Lahlaout, ainsi que le désintéressement de la population, engendrant la disparition des espèces fruitières rustiques telles que le pêcher, l'abricotier, etc.

"Nous entendons contribuer à la régénération de certaines espèces fruitières rustiques exploitées en système de bosquet et la protection de variétés de dattes menacées de disparition ainsi que la sécurisation des ressources en eau à kasr Tighfert", a-t-il indiqué lors de son intervention.

Présent lors de cette rencontre, le représentant du Programme Oasis Tafilalet (POT) Abdelkader Krimou, a confirmé l'accord de principe pour la contribution du programme à l'installation et le suivi de la pépinière pour la variété Lahlaout.

"Cette contribution pourrait se réaliser dans le cadre d'une convention quadripartite : POT-ORMVA/TF-INRA et l'association Tangarfa", a-t-il poursuivi.

Après deux années de mise en exécution de ce projet, les bénéficiaires directs qui sont au nombre de 160 personnes, pourront exploiter la pépinière dédiée à la variété de dattes "Lhalaout" dont il ne subsiste qu'une touffe dans la palmeraie.

Les populations de cette palmeraie verront aussi la plantation de 1.000 rejets de la variété de dattes Boufegous et la réhabilitation de 40 ortis ainsi que l'aménagement de la khettara Tighfert et du canal des eaux de crue Tangarfa.

Source : MAP

Le 23/06/2010

Mode d'affichage

Retour

Copyright © Goulmima.Net 2004 - 2021, Webmaster : Abderrahmane OUBI
Il est recommandé de consulter ce site sous Mozilla Firefox, Google Chrome, ou Opera